Découvrir la pédagogie Montessori

Voici un bref résumé de la méthode et pensée montessori.
vous trouverez des livres sur la méthode Montessori là
puis des livres sur la pensée montessorienne

Ici des citations pédagogiques

Bien sur comme pour tout apprentissage, celui-ci se fait mieux s’il est répond à un élan intérieur (comme l’explique si bien Montessori dans ses ouvrages).
Il est évident qu’on laisse progresser au rythme propre de l’enfant, si travail dans groupe (ou enfants d’une même famille on favorise la coopération et non la compétition).
On ne souligne jamais l’erreur (on évite les termes « corriger faute » erreur », mais priviligie les terme essaie, rectifier); On encourage sans féliciter à excès, on ne critique pas mais on regarde chaque progrès comme un pas vers l’avant. S’il y a des « régressions » on les laisse venir car elles sont souvent signe qu’un approfondissement des connaissances va arriver, voire une appropriation de cette connaissance.
Ici le livre « montessori c’est fou » qui fait une présentation de la pédagogie et de la pensée Montessori compréhensible par tous y compris le plus néophyte en la matière., dans  une approche générale.
Les mots clés principaux de la méthode et pensée « Montessori »(ainsi que leur définition)
Esprit absorbant:
l’esprit absorbant est la propriété psychique essentielle qui distingue l’intelligence de l’enfant au regard de celle de l’adulte.
caractéristique propre au psychisme du petit enfant. A la différence de l’adulte, l’enfant semble mystérieusement capable d’absorber, à travers des activités, des aptitudes variées avec une précision que nous avons du mal à imaginer. C’est cette faculté toute particulière d’apprentissage qui est appelée justement l’esprit absorbant. Cela concerne « l’absorption » de l’environnement (morale, ambiance, langage, traditions, etc). Le fait qu’entre 0-6ans la plasticité cérébrale soit intense peut expliquer ce principe.  Cette plasticité est très intense in utero et jusqu’à 2ans puis avec un pic autour des 2ans, puis une augmentation plus régulière jusqu’à 6ans.
Périodes sensibles:
Pendant ces périodes sensibles, l’enfant assimile telle ou telle acquisition. Si l’enfant est aidé à ce moment précis, l’apprentissage se fait en profondeur. Mais, si l’enfant ne trouve pas les éléments (dans l’ambiance et le matériel) qui répondent à son besoin du moment, la sensibilité s’étiolera progressivement.

On distingue entre 0 et 6ans , les périodes sensibles de l’affinement des sens (aussi appelées périodes des petits objets),  de l’ordre, du langage, du mouvement (motricité fine et motricité générale), des bonnes manières. Elles sont toutes entre 0et 6ans, peuvent avoir lieu plusieurs foi, de manière plus ou moins intense, il n’y a pas d’age ou de moment prédéterminé mais son propres au rythme de chacun.
Il existe d’autres périodes sensibles, correspondant aux étapes de croissances, 6à12ans, puis 12à15 puis 15à18, puis 19à24. Elles existent également à l’âge adulte mais de manière moins intense, pas en « pic » mais de façon plus régulières, parfois elles ne se voient pas car nombre d’adultes ne prend pas le temps d’apprendre, de plus le stress que vivent certains adultes inhiberait en partie ces périodes, mais il n’est jamais trop tard pour apprendre et faire travailler son système cérébral et moteur de manière  saine.


« La base autour de laquelle agissent intérieurement les périodes sensibles, c’est la raison. » Maria montessori, livre « L’enfant »

« Ces périodes sont limitées dans le temps et ne concernent l’acquisition que d’un seul caractère déterminé. Une fois ce caractère développé, la sensibilité cesse pour être très vite remplacée par une autre source d’intérêts. » Maria Montessori

« si l’enfant n’a pu obéir aux directives de sa période sensible, l’occasion d’une conquête naturelle est perdue, perdue à jamais »

Autonomie
encourager l’autonomie et l’initiative chez l’enfant, et ce, dès le plus jeune âge, d’une part pour faciliter et motiver ses apprentissages et d’autre part pour favoriser son développement en tant que personne. Cependant, Maria Montessori expliquait bien qu’on ne devait pas négliger le bébé et l’enfant sous prétexte d’autonomie. Il est nécessaire et primordial en tant que parent de répondre aux besoins émotionnels, physiques, et psychiques de l’enfant, de le soutenir, d’en rendre grand soin, de créer une ambiance propice à un bon développement, avoir un environnement heureux et sécurisé, et même sécurisant.
Par contre concernant le bébé, l’enfant et l’ado, mais ce n’est qu’un avis personnel, je trouve cela risqué de favoriser l’autonomie en séparant l’enfant puis pré-ado et ado des parents car ils ont encore tant besoin des parents comme guides, protecteurs, confidents, et vecteurs de morale.

 

Auto contrôle
 La plupart du matériel Montessori offre à l’enfant la possibilité de contrôler seul l’exactitude de ce qu’il vient de faire. Soit avec un auto-contrôle direct par dysharmonie visuelle, soit par non conformité à un modèle, soit par une comparaison (avec le matériel sensoriel essentiellement mais pas seulement) soit par non correspondance de données, soit par des annotations sur des cartes ou au verso de celles-ci, ou encore une dysharmonie visuelle avec des cartes d’apprentissages.
Ambiance
Rôle de l’éducateur:

 Il essaie de trouver quand a lieu le moment favorable pour préseneter une activité, un matériel, parfois fait erreur et doit reporter cette présentation, parfois il a pu capter le bon moment et ce sera facteur d’élan pour l’apprentissage de l’enfant. Il commence donc présentation du matériel, si possible avec une leçon en trois temps (parfois sur plusieurs jours, parfois dans la journée, dans les respect du rythme). Une fois la démonstration faite, il reste présent en simple observateur, uniquement disponible si l’enfant manifeste clairement qu’il a besoin d’un complément d’aide ou d’information.

L’éducateur n’essaie pas d’accélerer ou ralentir un apprentissage mais créée l’ambiance propice à l’apprentissage.
Il laisse libre l’enfant de prendre une activité déjà présentée, parfois saisit l’occasion s’il prend e activité non présentée pour faire la présentation, mais parfois ait amené à reconduire cette présentation et demande à l’enfant de reposer le matériel à sa place afin de s’assurer de lui présenter à un moment plus favorable.
Il ne souffle pas les réponses, ne prend pas les objets, ou le matériel ou le crayon des mains de l’enfant pour lui montrer une nouvelle fois mais prends soin de lui demander, de coopérer .  Il intervient lors de conflits entre enfants mais essaie de les guider à ce qu’ils trouvent une solution eux-mêmes dans la paix et le respect. Parfois il est necassaire d’intervenir et de donner des pistes-choix de solutions et résolution du conflit.
« La préparation de l’éducation est une étude de soi même, et la préparation d’un être qui se destine à aider la vie implique beaucoup plus qu’une simple préparation  intellectuelle, c’est une préparation du caractère… » Maria Montessori, livre l’esprit absorbant de l’enfant.

« Il nous faut nous éduquer, si nous voulons éduquer. » Maria Montessori, livre l’enfant

« Nous devons nous efforcer de mieux comprendre la personnalité de l’enfant. Avant toute chose, le premier devoir de l’éducateur, qu’il s’occupe d’un nouveau-né ou d’un enfant plus âgé – consiste à reconnaître et à respecter la personnalité humaine de cet être nouveau. » Maria Montessori , livre l’enfant dans la famille

Un matériel concret, sensoriel, et évolutif
Déjà dans l’utérus, le bébé apprend l’environnement par les données transmises par les organes des sens, via aussi la mère.
Le matériel sensoriel est donné à l’enfant comme une aide au développement de l’intelligence et de la main. Les neuro-sciences actuelles confirment le fait que l’apprentissage se fait de manière plus aisée avec une coordination oeil-main.
Par ailleurs, on ne retrouve pas cette coordination Oeil-main avec l’usage de tablette, smartphone ou autres écrans. Mieux vaut donc privilégier du matériel concret, des livres, des stylos pour écrire et faire une restitution du savoir  acquis de façon sensorielle et/ou autonome si nécessaire. cette restitution semble nécessaire, cela peut être utile pour prouver les travaux lors de l’inspection pédagogiques dans le cadre de l’IEF)

Punitions et récompenses:
« Mais on sait que rien ne peut corriger le caprice de l’enfant; aucune exhortation, aucune punition n’est efficace. C’est comme s si l’on faisait un discours à un homme qui aurait de la fièvre, pour lui démontrer qu’il vaut mieux être bien portant, en le menaçant du bâton pour faire tomber la température. » maria montessori, livre l’enfant
Education cosmique

C’est en étant jeune en ayant l’esprit absorbant entre 0et6ans) que l’éducation à l’écologie et à la science peut mieux s’enregistrer. Dès 4-6ans les grands récits sont racontés de manière sensorielle (des maquettes, des recherches, des expériences sont jointes aux récits). On peut bien sûr compléter avec des livres scientifiques adaptés à l’âge. De plus les périodes sensibles du langage (également entre 0 et 6ans
permettent de mieux assimiler un vocabulaire riche et précis, en fait pas si compliqué, pourvu qu’on l’explique de manière compréhensible, voire sensorielle, et en favorisant au maximum la coordination oeil-main. bien sûr sans forcer et en respectant le rythme et les intérêts d’apprentissages.
L’enfant parfois dès 4-6ans , parfois après, se pose des questions sur la planète Terre, les galaxies, sur Dieu, sur la Création, sur l’écologie. C’est un moment favorable pour ces sujets.
On peut également , pour les chrétiens, apporter des versets bibliques sur ces thèmes scientifiques.

A partir de 6ans le nouveau-né social est en recherche des mystères de l’univers et en admiration de la Création, et cherche à comprendre l’écologie et les écosystèmes.

Et puis pour les adolescents, il est important de réaliser que le monde a besoin de personnes riches en bonté pour bâtir la paix. Car être « savant » seul ne suffit pas à bâtir un monde de paix.
On doit aussi être humble, plein de bonté et de respect envers l’être humain, respecté les plus délicats que sont les enfants, respecter toute forme de vie y compris embryonnaire humaine, et respecter la Nature, sa biodiversité et tout l’écosystème.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s