Ecologie et économie

Un petit geste pour la planète, est un grand pas vers la préservation de l’environnement.

Et l’expression « Il n’y a pas de petites économies pourrait être une raison de plus pour les réfractaires aux mesures écologiques.

 

Voilà des recettes sur comment faire des économies pour dégager un plus ample budget IEF, et en même temps respecter et mettre en place des valeurs écologiques que nous défendons :

 

Lessive vêtements:
Mettre 45g de paillettes de savon de marseille dans 3L d’eau. Le mieux est de laisser doucement fondre près d’une source de chaleur ou soleil. Ensuite faire chauffer feu moyen sans mener à ébullition. Remuer. Arrêter la chauffe. Attendre que le liquide soit froid, pUis ajouter 1cuillère à soupe rase de bicarbonate technique (ou alimentaire, en sachant que le technique est à l’usage d’entretien exclusivement, plus irritant car il est “décapant”) . Verser le liquide froid dans un bidon de 3L.  En cas d’utilisation de linge blanc ou de couches lavables; on peut mettre du percabronate à la place du bicarbonate. Bien lire les conditions d’utilisation et de stockage du percarbonate avant utilisation. Tout manipuler avec précaution, porter des gants ou des lunettes de protection si juger nécessaire.
Secouer le bidon avant utilisation, un bouchon de lessive suffit en général. Durée d’utilisation 2mois entre le linge, les couches.
Produit sol:
Simplement du savon noir et de l’eau un peu chaude, très économique et antibactérien naturellement.
La colle:
j’ai trouvé cette recette dans un livre sur l’écologie et l’autonomie.
comme à l’ancienne, elle s’utilise avec un pinceau.
Dans 300ml d’eau froide, y verser 4 cuillère à soupe rase de farine (bio si on souhaite eviter l’aluminium), et éventuellement 1cuillère à café de sucre (éffet retardateur de prise). Mélanger. Faire chauffer en faisant montant doucement en remuant (comme pour une crème dessert). Arrêter puis verser en pot “thermoresistant) un pot de ocnfiture pourra convenir. Attendre que la colle refroidisse totalement avant de l’utiliser. Se conserve 7j maximum au frigo avec quelques gouttes dextrait de pépin de pamplemousse.
C’est fait en 5min et c’est plutot économique, par ocntre en fonction de l’utilisation il est nécessaire d”adapter les proportions pour éviter les pertes ou qu’il en manque.
Le dentifrice:
Utiliser un ustensile propre. Mettre 3cuillères à soupe bombées d’huile de coco additionnée d’une cuillère à café de bicarbonate alimentaire. mélanger, Fermer la boite. C’est prêt. Ne pas mettre d’huile d’essentielle, c’est plus prudent en cas de d’allaitement et de grossesse !
On peut aussi pour faire une pâte utiliser de l’huile de coco bio. Pour les enfants, l’huile de coco seule peut suffire. L’huile de coco est antibactérienne. Mettre dans un contenant hermétique de 100g foncé car l’huile de coco peut rancir exposée à la lumière. On peut prélever avec une petite cuillère si on ne veut pas mettre les brosses à dents dans les récipients .
Liquide vaisselle:
j’en ai testé plusieurs mais jamais satisfaite du résultat. A présent on a un lave vaisselle économe en eau et utilise des pastille “écologique”. Pour la vaisselle ‘’j’ai déjà utiliser le savon de marseille à l’huile d’olive (en pain de savon), ça lave bien la vaisselle, toutefois il y a un inconvénient, il rend la vaisselle glissante quand on la lave…!  Après rinçage c’est comme comme un produit vaisselle classique, de part mon expérience.
pour le change de bébé:
Pour nettoyer le siège, de l’huile d’olive bio, si pas d’allergie.
Gel douche: savon à l’huile d’olive ou de coco bio. un peu cher à l’achat mais bien plus économique et sain que les gels douches, moins cher que les gels bio.
Déodorant:
pas de déodorant, juste de l’eau de toilette.

Découvrir la pédagogie Montessori

Voici un bref résumé de la méthode et pensée montessori.
vous trouverez des livres sur la méthode Montessori là
puis des livres sur la pensée montessorienne

Ici des citations pédagogiques

Bien sur comme pour tout apprentissage, celui-ci se fait mieux s’il est répond à un élan intérieur (comme l’explique si bien Montessori dans ses ouvrages).
Il est évident qu’on laisse progresser au rythme propre de l’enfant, si travail dans groupe (ou enfants d’une même famille on favorise la coopération et non la compétition).
On ne souligne jamais l’erreur (on évite les termes « corriger faute » erreur », mais priviligie les terme essaie, rectifier); On encourage sans féliciter à excès, on ne critique pas mais on regarde chaque progrès comme un pas vers l’avant. S’il y a des « régressions » on les laisse venir car elles sont souvent signe qu’un approfondissement des connaissances va arriver, voire une appropriation de cette connaissance.
Ici le livre « montessori c’est fou » qui fait une présentation de la pédagogie et de la pensée Montessori compréhensible par tous y compris le plus néophyte en la matière., dans  une approche générale.
Les mots clés principaux de la méthode et pensée « Montessori »(ainsi que leur définition)
Esprit absorbant:
l’esprit absorbant est la propriété psychique essentielle qui distingue l’intelligence de l’enfant au regard de celle de l’adulte.
caractéristique propre au psychisme du petit enfant. A la différence de l’adulte, l’enfant semble mystérieusement capable d’absorber, à travers des activités, des aptitudes variées avec une précision que nous avons du mal à imaginer. C’est cette faculté toute particulière d’apprentissage qui est appelée justement l’esprit absorbant. Cela concerne « l’absorption » de l’environnement (morale, ambiance, langage, traditions, etc). Le fait qu’entre 0-6ans la plasticité cérébrale soit intense peut expliquer ce principe.  Cette plasticité est très intense in utero et jusqu’à 2ans puis avec un pic autour des 2ans, puis une augmentation plus régulière jusqu’à 6ans.
Périodes sensibles:
Pendant ces périodes sensibles, l’enfant assimile telle ou telle acquisition. Si l’enfant est aidé à ce moment précis, l’apprentissage se fait en profondeur. Mais, si l’enfant ne trouve pas les éléments (dans l’ambiance et le matériel) qui répondent à son besoin du moment, la sensibilité s’étiolera progressivement.

On distingue entre 0 et 6ans , les périodes sensibles de l’affinement des sens (aussi appelées périodes des petits objets),  de l’ordre, du langage, du mouvement (motricité fine et motricité générale), des bonnes manières. Elles sont toutes entre 0et 6ans, peuvent avoir lieu plusieurs foi, de manière plus ou moins intense, il n’y a pas d’age ou de moment prédéterminé mais son propres au rythme de chacun.
Il existe d’autres périodes sensibles, correspondant aux étapes de croissances, 6à12ans, puis 12à15 puis 15à18, puis 19à24. Elles existent également à l’âge adulte mais de manière moins intense, pas en « pic » mais de façon plus régulières, parfois elles ne se voient pas car nombre d’adultes ne prend pas le temps d’apprendre, de plus le stress que vivent certains adultes inhiberait en partie ces périodes, mais il n’est jamais trop tard pour apprendre et faire travailler son système cérébral et moteur de manière  saine.


« La base autour de laquelle agissent intérieurement les périodes sensibles, c’est la raison. » Maria montessori, livre « L’enfant »

« Ces périodes sont limitées dans le temps et ne concernent l’acquisition que d’un seul caractère déterminé. Une fois ce caractère développé, la sensibilité cesse pour être très vite remplacée par une autre source d’intérêts. » Maria Montessori

« si l’enfant n’a pu obéir aux directives de sa période sensible, l’occasion d’une conquête naturelle est perdue, perdue à jamais »

Autonomie
encourager l’autonomie et l’initiative chez l’enfant, et ce, dès le plus jeune âge, d’une part pour faciliter et motiver ses apprentissages et d’autre part pour favoriser son développement en tant que personne. Cependant, Maria Montessori expliquait bien qu’on ne devait pas négliger le bébé et l’enfant sous prétexte d’autonomie. Il est nécessaire et primordial en tant que parent de répondre aux besoins émotionnels, physiques, et psychiques de l’enfant, de le soutenir, d’en rendre grand soin, de créer une ambiance propice à un bon développement, avoir un environnement heureux et sécurisé, et même sécurisant.
Par contre concernant le bébé, l’enfant et l’ado, mais ce n’est qu’un avis personnel, je trouve cela risqué de favoriser l’autonomie en séparant l’enfant puis pré-ado et ado des parents car ils ont encore tant besoin des parents comme guides, protecteurs, confidents, et vecteurs de morale.

 

Auto contrôle
 La plupart du matériel Montessori offre à l’enfant la possibilité de contrôler seul l’exactitude de ce qu’il vient de faire. Soit avec un auto-contrôle direct par dysharmonie visuelle, soit par non conformité à un modèle, soit par une comparaison (avec le matériel sensoriel essentiellement mais pas seulement) soit par non correspondance de données, soit par des annotations sur des cartes ou au verso de celles-ci, ou encore une dysharmonie visuelle avec des cartes d’apprentissages.
Ambiance
Rôle de l’éducateur:

 Il essaie de trouver quand a lieu le moment favorable pour préseneter une activité, un matériel, parfois fait erreur et doit reporter cette présentation, parfois il a pu capter le bon moment et ce sera facteur d’élan pour l’apprentissage de l’enfant. Il commence donc présentation du matériel, si possible avec une leçon en trois temps (parfois sur plusieurs jours, parfois dans la journée, dans les respect du rythme). Une fois la démonstration faite, il reste présent en simple observateur, uniquement disponible si l’enfant manifeste clairement qu’il a besoin d’un complément d’aide ou d’information.

L’éducateur n’essaie pas d’accélerer ou ralentir un apprentissage mais créée l’ambiance propice à l’apprentissage.
Il laisse libre l’enfant de prendre une activité déjà présentée, parfois saisit l’occasion s’il prend e activité non présentée pour faire la présentation, mais parfois ait amené à reconduire cette présentation et demande à l’enfant de reposer le matériel à sa place afin de s’assurer de lui présenter à un moment plus favorable.
Il ne souffle pas les réponses, ne prend pas les objets, ou le matériel ou le crayon des mains de l’enfant pour lui montrer une nouvelle fois mais prends soin de lui demander, de coopérer .  Il intervient lors de conflits entre enfants mais essaie de les guider à ce qu’ils trouvent une solution eux-mêmes dans la paix et le respect. Parfois il est necassaire d’intervenir et de donner des pistes-choix de solutions et résolution du conflit.
« La préparation de l’éducation est une étude de soi même, et la préparation d’un être qui se destine à aider la vie implique beaucoup plus qu’une simple préparation  intellectuelle, c’est une préparation du caractère… » Maria Montessori, livre l’esprit absorbant de l’enfant.

« Il nous faut nous éduquer, si nous voulons éduquer. » Maria Montessori, livre l’enfant

« Nous devons nous efforcer de mieux comprendre la personnalité de l’enfant. Avant toute chose, le premier devoir de l’éducateur, qu’il s’occupe d’un nouveau-né ou d’un enfant plus âgé – consiste à reconnaître et à respecter la personnalité humaine de cet être nouveau. » Maria Montessori , livre l’enfant dans la famille

Un matériel concret, sensoriel, et évolutif
Déjà dans l’utérus, le bébé apprend l’environnement par les données transmises par les organes des sens, via aussi la mère.
Le matériel sensoriel est donné à l’enfant comme une aide au développement de l’intelligence et de la main. Les neuro-sciences actuelles confirment le fait que l’apprentissage se fait de manière plus aisée avec une coordination oeil-main.
Par ailleurs, on ne retrouve pas cette coordination Oeil-main avec l’usage de tablette, smartphone ou autres écrans. Mieux vaut donc privilégier du matériel concret, des livres, des stylos pour écrire et faire une restitution du savoir  acquis de façon sensorielle et/ou autonome si nécessaire. cette restitution semble nécessaire, cela peut être utile pour prouver les travaux lors de l’inspection pédagogiques dans le cadre de l’IEF)

Punitions et récompenses:
« Mais on sait que rien ne peut corriger le caprice de l’enfant; aucune exhortation, aucune punition n’est efficace. C’est comme s si l’on faisait un discours à un homme qui aurait de la fièvre, pour lui démontrer qu’il vaut mieux être bien portant, en le menaçant du bâton pour faire tomber la température. » maria montessori, livre l’enfant
Education cosmique

C’est en étant jeune en ayant l’esprit absorbant entre 0et6ans) que l’éducation à l’écologie et à la science peut mieux s’enregistrer. Dès 4-6ans les grands récits sont racontés de manière sensorielle (des maquettes, des recherches, des expériences sont jointes aux récits). On peut bien sûr compléter avec des livres scientifiques adaptés à l’âge. De plus les périodes sensibles du langage (également entre 0 et 6ans
permettent de mieux assimiler un vocabulaire riche et précis, en fait pas si compliqué, pourvu qu’on l’explique de manière compréhensible, voire sensorielle, et en favorisant au maximum la coordination oeil-main. bien sûr sans forcer et en respectant le rythme et les intérêts d’apprentissages.
L’enfant parfois dès 4-6ans , parfois après, se pose des questions sur la planète Terre, les galaxies, sur Dieu, sur la Création, sur l’écologie. C’est un moment favorable pour ces sujets.
On peut également , pour les chrétiens, apporter des versets bibliques sur ces thèmes scientifiques.

A partir de 6ans le nouveau-né social est en recherche des mystères de l’univers et en admiration de la Création, et cherche à comprendre l’écologie et les écosystèmes.

Et puis pour les adolescents, il est important de réaliser que le monde a besoin de personnes riches en bonté pour bâtir la paix. Car être « savant » seul ne suffit pas à bâtir un monde de paix.
On doit aussi être humble, plein de bonté et de respect envers l’être humain, respecté les plus délicats que sont les enfants, respecter toute forme de vie y compris embryonnaire humaine, et respecter la Nature, sa biodiversité et tout l’écosystème.

Livres sur les continents , La Terre

Voici une sélection de livres pour découvrir la planète Terre et ses continents:

 

Notre Terre, usborne
Pre-K, prescolaire et primaire
intéressant, livre à rabat résumant bien les idées principales d’études géographiques concernant la planète Terre, (structure interne, tectonique des plaques, continents, répartition géographqique des population, animaux typiques, etc), comme la collection p’tits curieux usborne, il s’agi d’un livre à rabats à soulever pour découvrir des informations ou détails. :

Maisons du monde, mes p’tits docs:
Pre-K, prescolaire et primaire
intéressant, illustre de façon originale et simple les types d’habitations du monde selon les différentes contrées et continents.

Livre atlas puzzle usborne
plus pour le niveau primaire.
très bien fait avec des puzzles par continents à positionner sur les gabarits, avec des dessins ou annotations montrant les spécificités de ces endroits, sans entrer dans des explications politiques ou religieuses les principaux monuments sont dessinés.


La Terre, première encyclopédie larousse
livre à partir du niveau primaire, résumé bien détaillé.
Un vrai petit livre pour découvrir la Terre, les continents, les climats, les montagnes et les océans, mieux comprendre notre planète et apprendre à la préserver…

La Terre racontée aux enfants, de Yann Arthas Bertrand (et Isabelle Delannoy)
livre plutôt pour le niveau secondaire
Cette nouvelle Terre racontée aux enfants présente, en images, les enjeux écologiques et sociaux auxquels la planète est confrontée.
Sous un angle plus actuel et avec de nouvelles photos, l’auteur met en application la définition même de développement durable : l’interaction entre l’humain, l’économique et le social, afin de bien faire comprendre aux générations futures la nécessité de compréhension globale de la planète.

L’avenir de la terre raconté aux enfants, de Yann Arthus Bertrand
(pour les grands enfants plutôt niveau secondaire)
Un beau livre dont les photos ont été choisies en priorité pour le message qu’elles délivrent. Réchauffement climatique et ses conséquences, paupérisation d’une partie de la population mondiale, raréfaction de ressources naturelles, problème de l’eau potable, désertification, nouvelles énergies, pollutions diverses, biodiversité, agriculture intensive, urbanisation, aucun des grands problèmes écologiques de notre temps n’est laissé de côté et des solutions sont avancées. Grâce aux photographies époustouflantes de Yann Arthus-Bertrand, à des textes clairs et précis, L’avenir de la Terre raconté aux enfants est un livre accessible qui apporte un point de vue différent. Un livre qui s’adresse en priorité aux adultes de demain avec un message simple : la dégradation de notre planète n’est pas une fatalité !

Ief et Education non violente

Le rôle de l’éducateur donc celui de parent, est primordial pour la construction de l’enfant. le développement  cérébral et même total de l’enfant, beaucoup du contact avec les parents. Maria Montessori parlait de guider l’enfant, de le respecter, de ne pas le dominer mais de le guider, de ne pas le contrôler mais d’essayer de le comprendre.

Qu’es- ce que éducation et la communication non-violente?
L’Éducation non violente est celle qui refuse l’autoritarisme, les châtiments corporels, les paroles blessantes ou humiliantes, qui refuse aussi les punitions et récompenses, les compliments à outrances (souvent dans un but indirect de contrôler).
Mais l’Education et la communication non violente c’est aussi celle qui approuve ma bonté, l’amour inconditionnel (sain bien sûr), le respect total de l’enfant, qui cherche des solutions aux problèmes dans un cadre coopératifs multi-age au sein de la famille, qui s’informent sur le développement et le fonctionnement cérébral de l’enfant pour mieux le comprendre et mieux le guider. Les parents ne sont pas des chefs autoritaires mais des guides. Les parents ne sont pas des contrôleurs mais des vecteurs d’amour.

Comprendre le développement de l’enfant:
Choisir la pensée Montessori comme base paraîtrait alors logique pour le bon développement de l’enfant.
Montessori parlait de l’éducateur et des parents comme devant considérer l’enfant avec un profond respect, nourrir la relation de confiance, d’amour, de qualité (et pas de futilité) , de respect des périodes sensibles et de répondre aux besoins affectifs, physiques, psychiques (c’est à dire, les besoins émotionnels et intellectuels ) du bébé, du bambin, de l’enfant et de l’adolescent. Elle parlait aussi de l’importance du contact et du regard qui doivent être en quelques sorte empathiques.
Elle énumérait les avantages de la confiance et du respect mutuel, des paroles échangées,  ainsi que l’importance de l’environnement et de l’ambiance (calme, ordre, joie, activités constructives…).

Se comprendre soi-même pour mieux comprendre ses enfants
Coopération, écoute, empathie, sympathie, pas de punitions ni récompenses, pas de châtiments corporels ni d’humiliation, adaptation de l’environnement, respect intégral de l’enfant, de ses besoins, de ses rythmes. Tous ces principes quelques peu divergeant de la majorité des foyers peu parfois réveiller certaines blessures chez des parents. En travaillant l’empathie envers soi même on peut soigner des blessures.
Certains auront peut être à pardonner à leur parents plus ou moins de faits; D’autres ayant eu la chance de grandir dans une famille saine se sentiront plus légers de leur choix car n’auront pas de souvenirs douloureux.
En fonction des témoignages et au fil de mes lecture j’ai réalisé qu’il arrive donc parfois même faire les parents devront faire face à leur passé respectif d’enfant, parfois faire face à ses blessures durant la période scolaire (paroles dévaluatrices d’enseignants, moqueries d’élèves, notes non avantageuses malgré les efforts fournis, bousculades récurrentes, brutalité vue et subit, parfois harcèlement subit…).  Il faut être prêt à parfois y faire face dans la paix envers soi même et les autres, pardonner.

« L’enfant est le constructeur de l’homme, et il n’existe pas d’homme qui n’ait été formé par l’enfant qu’il a été. Maria Montessori, livre l’esprit absorbant de l’enfant

La non-violence: un choix
Aujourd’hui de nombreux parents font le choix de sortir du cliché des punitions, des humiliations et des châtiments corporels, des récompenses, pour offrir à leurs enfants la liberté dans un juste cadre formé de limites avec bienveillance, de plus en favorisant un bon développement cérébral, en favorisant l’empathie ainsi qu’ une ambiance saine et sereine, parfois même en choisissant des modes d’apprentissages et d’instruction favorisant l’épanouissement de leurs enfants.
C’est un grand travail de patience que de pratiquer la communication non-violente est même de maitrise de soi, de respect de ses besoins et de ceux de notre conjoint et de nos enfants. Une vrai mission:concilier  et écouter les besoins de chacun de manière empathique. Mettre en place des limites sans menaces, sans violence ni verbale, ni physique; mais trouver des solutions dans la paix, la conciliation, la réconciliation (on pratique la pardon), la coopération.
Car il est clair qu’en faisant ce choix de parentalité bienveillante, de communication non-violente, on devra toujours face aux remarques négatives des gens lorsqu’ils voient qu’on n’utilise ni punition ni récompense, et qu’on développe l’écoute. Surtout ne pas entrer dans des débats mais favoriser un dialogue dans la paix serait une bonne solution, ou simplement éviter de répondre aux paroles décourageantes et/ou désinformées des autres.
Dans la bienveillant , on agit et on parle avec sagesse le plus constamment possible.
Comme il est dit dans la Bible :  « Elle ouvre la bouche avec sagesse, Et des instructions aimables sont sur sa langue. Elle veille sur ce qui se passe dans sa maison, Et elle ne mange pas le pain de paresse. »Proverbe 31, 26-27

« La préparation de l’éducation est une étude de soi même, et la préparation d’un être qui se destine à aider la vie implique beaucoup plus qu’une simple préparation  intellectuelle, c’est une préparation du caractère… » Maria Montessori, livre l’esprit absorbant de l’enfant.

Découvertes  neuro-sciences:
La communication non-violente et la bienveillance s’appuie sur des découvertes logiques faites en neuro-sciences, appuyées par des études scientifiques fiables.
Ces découvertes étaient faites et dites il y a environ 100ans. Et pourtant elles  ne sont pas désuètes. En effet, de nos jours les recherches et les (re) découvertes en neuro-sciences confirment cela dans le domaine cognitif et affectif de l »enfant, dans son développement et son apprentissage., pour sa présente vie d’enfant et la vie d’adulte qui s’ensuit.
Il donc essentiel de s’informer, se renseigner et progresser dans la parentalité bienveillante et la communication non-violente.

« Il nous faut nous éduquer, si nous voulons éduquer. » Maria Montessori, livre l’enfant

Respect les rythmes et les besoins de l’enfant

Il est important de respecter intégralement l’enfant, si fragile, si innocent, si dépendant de nous, cherchant notre soutient, essayant de se construire. De plus , se formant dans l’environnement dans lequel il grandir il est essentiel d’adapter et sécuriser cet environnement. L’enfant cherche sécurité et affection au sein de sa famille. Il traverse des périodes des périodes sensibles, mais aussi bien des frustrations. Son cerveau est en pleine élaboration de synapses, en construction (plasticité cérébrale intense).

« Nous devons nous efforcer de mieux comprendre la personnalité de l’enfant. Avant toute chose, le premier devoir de l’éducateur, qu’il s’occupe d’un nouveau-né ou d’un enfant plus âgé – consiste à reconnaître et à respecter la personnalité humaine de cet être nouveau. » Maria Montessori , livre l’enfant dans la famille

« La base autour de laquelle agissent intérieurement les périodes sensibles, c’est la raison. » Maria montessori, livre « L’enfant »

Se passer de punitions:

« Mais on sait que rien ne peut corriger le caprice de l’enfant; aucune exhortation, aucune punition n’est efficace. C’est comme s si l’on faisait un discours à un homme qui aurait de la fièvre, pour lui démontrer qu’il vaut mieux être bien portant, en le menaçant du bâton pour faire tomber la température. » maria montessori, livre l’enfant
La Bible, Ephésiens 6,4: « Et vous pères, n’irritez point vos enfants, mais nourrissez-les sous la discipline, et en leur donnant les instructions du Seigneur. »

En citant justement Ephésiens 6, 4 un auteur dit « Les corrections et les semonces sont manifestement des moyens d’influencer les autres en partageant sa propre expérience , sa sagesse et son savoir. Elles révèlent de l’autorité fondée sur l’expérience et non de l’autorité fondée sur le pouvoir qui vise à dominer les autres. » Thomas Gordon, livre Eduquer sans punir, apprendre l’autodiscipline aux enfants

Continuer ces recherches:

Des astuces pour pratiquer la bienveillance et la CNV 

une vidéo de « famille épanouie »sur comment faire face aux critiques
des livres sur la CNV :

Aimer nos enfants intentionnellement, communication non violente
Comment éveiller vos enfants à se placer sous le regard de Dieu ? Comment les rendre à la fois autonomes, solides et responsables face au monde qui les entoure ? Comment créer une relation de confiance et de coeur-à-coeur avec vos enfants ? Chaque enfant possède un besoin de liberté réel. Le nier peut aller à l’encontre de la relation de confiance qui s’est tissée entre les parents et l’enfant. Pour autant, un équilibre doit être trouvé pour que l’enfant apprenne à gérer cette liberté tout en sauvegardant les relations qui le construise. Au travers d’exemples concrets, cet ouvrage propose plusieurs solutions et outils pratiques pour aider les parents à se mettre à l’écoute de leurs enfants et les guider dans la mise en place d’une relation structurante et saine, où la punition prendra de moins en moins de place. Dans la perspective des programmes de communication non violente, Danny et Sheri Silk ouvrent ici une nouvelle voie qui vise à découvrir les bienfaits d’une éducation dans la joie et la plénitude du Seigneur Jésus, tant pour les parents que pour les enfants. « La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte suppose un châtiment, et celui qui craint n’est pas parfait dans l’amour. » 1 Jean 4, 18

L’enfant
L’originalité et la modernité des idées de Maria Montessori éclatent dans ce livre qui constitue la meilleure introduction à son oeuvre. Dans un style clair et concis, la grande éducatrice italienne y expose les principes et les méthodes d’une éducation fondée tout entière sur « le respect de la personnalité de l’enfant ». Aider l’enfant à exprimer son individualité, lui donner les moyens de développer le meilleur de lui-même dans le respect de sa nature, tel est le rôle de l’éducateur et telles sont les voies de l’éducation nouvelle. « Aller à la découverte de l’enfant », « réaliser sa libération », ce projet ne cesse, depuis près d’un siècle, d’inspirer théoriciens et praticiens de la pédagogie.

J’ai tout essayé
Opposition, pleurs et crise de rage : traverser sans dommage la période de 1 à 5 ans. Les parents ont tendance à interpréter les comportements excessifs ou énervants des enfants comme des manifestations d’opposition, de mauvaise volonté, d’insolence. D’autres se culpabilisent et cherchent le traumatisme. Et s’il y avait d’autres causes ? Les récentes découvertes de la neurophysiologie et de la psychologie expérimentale éclairent d’un jour nouveau ces comportements exaspérants.Dans cet ouvrage : Des dessins qui parlent à tous, Des éclairages scientifiques pour mieux comprendre et des directions nouvelles pour agir concrètement selon son âge.

Des livres sur le développement cérébral:

Serres-moi fort: comment élever les enfants avec amour?
Ce livre écrit avec un humour particulier, parfois presque triste, pour interpeller sur la necessité de répondre aux besoins des bébés et enfants, d’être à leur écoute et de les respecter.
Décrit l historique de l éducation, aide a comprendre d’où viennent les croyances si répandues sur les punitions, et comment y remédier. Les descriptions de certaines études scientifiques vraies et de découvertes anthropologiques, les explications du fonctionnement du cortex pré-frontral sont stupéfiantes! Il y a un rejet catégorique des punitions, elles mêmes basées sur des expériences mauvaises de « pédopsychiatres » qui n’y connaissaient rien en matière de développement cérébral de l’enfance.
Un résumé des différents aspects de la parentalité positive et de l éducation non violente avec une vision très positive et respectueuse de l enfant.

L’enfant dans la famille
Ce livre rassemble les textes inédits d’une série de conférences données en 1923 à Bruxelles sur ce thème. Maria Montessori propose à sa manière un guide à l’intention des parents et éducateurs, pour éviter toute incompréhension ou tentation d’autoritarisme.

Pour un enfance heureuse:
Les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins de l’enfant. Elles démontrent qu’une relation empathique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d’évoluer au mieux, en déployant pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.
Catherine Gueguen fait partager ces découvertes et propose des conseils éducatifs pour les parents et les professionnels. Un véritable plaidoyer en faveur d’une éducation bienveillante qui remet en cause nombre d’idées reçues.

Observer la nature

La nature appelle l’émerveillement

L a nature est source d’apprentissage.

La nature nous rappelle combien on doit la protéger.

Pour commencer, voici une citation du livre autobiographique d’Hellen Keller : « .Assise à l’ombre délicieuse d’un tulipier sauvage, j’apprenais à penser qu’il ressort de toutes choses une leçon e une incitation à refleurir. La beauté des choses m’instruisait de leur raison d’être »Il semblait en vérité que tout ce qui criait, pépiait, parfumait, avait une part dans mon éducation. »
Cette citation est au milieu d’un tette élogieux de l’apprentissage dans et par la nature, la Création dans toutes ses beautés.
Voici quelques observations et découvertes (j’en ajouterai au fur et à mesure de nos sorties et promenades).

observer une limace

contempler la rosée et le givre sur les éléments de la nature, la grâce des fleurs

 

regarder la complexité de l’élaboration d’une toile d’araignée, 
(ici l’araignée n’est pas sur la photo où était elle passée?)

admirer le long travail des abeilles butinant de fleur en fleur

(dommage je n’ai pas pris pas de photo ce jour là! une prochaine fois peu
t etre)

Observer toutes sortes d’insectes (des cloportes, des gendarmes. Ou encore, comme le montre cette photo-ci , un « bébé sauterelle », sans exagéré , mesurant moins de 5mm, mais ayant fait donc fait des bonds (logique) … dont un bond entre 20cm et 30cm.

faire un élevage d’escargots

On a recueillit deux petit et des adultes, dont un  « malade « coquille cassée) qui s’est bien porté. Nous avons pris soin de mettre un point d’eau dans une coupelle (couvercle de pot de confiture), de leur donner de la salade .
J’ai du laver le bac d’aquarium tous les trois jours environ! c’est pour dire que ça rejette des déchets… quelques odeurs mais minimes toutefois.
Les escargots avaient de l’air dans le bac car mon mari a fait un toit en craton solide percé de trous pour la ventilation et l’aérations, sans compter touts les fois où on ouvrait pour donner à boire et à manger.
Pour le nettoyage du bac on procédait ainsi:  en sortant les escargots, les mettant à l’ombre sur une petite table,  histoire d’encore les observer de plus près, les tenir délicatement. pendant ce temps je lavais le bac vide avec la pression du tuyau d’arrosage.
Nous avons du les relâcher au bout d’une dizaine de jours car ils avaient l’air de ne plus s’y plaire.
Nous compléterons ces observations par des lectures style living book pour les 3-6, des livres scientifiques et visionner  un ou des documentaires .

Visiter des fermes, des zoos

A l’exploration des continents

Vous trouverez ci -dessous des exemples de supports pour aborder la notion géographique des continents. Il s’agit de matériel didactique essentiellement. J’ai des ressources en formel trouvées ci et là su le net mais pas encore testées, et étant donné que je les ai trouvés il y a longtemps je doute de réussi à retrouver les sources. Si j’en retrouve j’en posterai en mettant à jour l’article.

Ici un article sur les boites des continents

Une liste dirigeant vers des lapbooks là

Des livres scientifiques ici

Des jeux de société

Des supports montessori 

Faire un planisphère puzzle maison:

 

Le globe lisse rugueux terre/mer

Utiliser un planisphère lisse / rugueux terre/mer

(j’en propose à la vente par une  fabrication maison avec de bonnes matières premières, pour en savoir plus c’est sur cette page réservée à mes créa-vente)

le globe lisse rugueux des continents

Utiliser un planisphère lisse / rugueux des continents (couleur montessori)

(j’en propose à la vente par une  fabrication maison avec de bonnes matières premières, pour en savoir plus c’est sur cette page réservée à mes créa-vente)
Photo prochainement

Utiliser les continents rugueux:
(j’en propose à la vente par une  fabrication maison avec de bonnes matières premières, pour en savoir plus c’est sur cette page réservée à mes créa-vente)

Bien sûr, un globe terrestre classique
Nous avons trouvé le notre à Aldi

Des puzzles:

Un puzzle des continents, ici marque edufun idéal pour prescolaire:

Ici marque Goki, idéal prescolaire aussi, mais un peu plus ardu, le puzzle est sous forme de cercle, où il faut composer des spirales.

Des puzzles « animaux des continents ». ils ont 70 pièces et sont très bien faits, très agréables à utiliiser, mais tout de même compter un budget entre 11 et 17euros neuf hors promotion.

animaux d’Asie:

animaux d’Europe:

animaux d’Afrique:

animaux jungle d’Afrique:

animaux d’Amérque du Nord

animaux Amérique du Sud foret tropicale:

animaux d’Océanie:

animaux de l’Arctique :

Animal Trip de Beleduc
Un jeu pour les prescolaires
Descriptif :Es-tu prêt pour de nouvelles aventures avec « Un monde : le voyage des animaux » ? Cette fois, les animaux voyagent ensemble avec un groupe de jeunes animaux pour leur montrer les endroits les plus beaux de la planète. Malheureusement, le voyage est décalé pour cause de mauvais temps. Tu vas devoir ramener les plus jeunes chez eux.
Avis perso: une version compétitive et une autre version coopérative rendent ce jeu intéressant à exploiter. on y apprends les déplacements, la boussole (bien que « relookée), le nom d’animaux typiques et de leurs petits, le nom et l’emplacement des continents. Seul regret les couleurs ne correspondent pas aux couleur montessori, mais comme il ne s’agit que d’un jeu de société ça passe quand même assez bien.

 

Travellino Kids (Beleduc) :

Descriptif produit: Accompagne tes 6 amis de « Un monde » dans leur voyage à travers le monde. Pendant ce voyage, les enfants vont se faire de nouveaux amis, découvrir des continents et observer des espèces animales qu’ils ne connaissaient pas encore.

Avis perso: plutôt intéressant

Le ballon gonflable des continents

Notre avis :
intéressant, ça fait jouer au ballon d’une autre façon en apprenant les continents (où est tel animal? quel continent est-ce? quel continent est-ce? Cet animal vient de quel continent?. Mais l’apprentissage peut être génant avec la pédagogie montessori, la différence de couleurs des continents pouvant embrouiller… Nous n’avons pas donc garder ce type de ballon

Le globe terrestre gonflable
Notre avis: s
upport intéressant  même si c’est un plus gros budget car on voit bien les détails, et on est pas perturbé par des couleurs non montessori, car c’est dans les nuances de ocre-vert représentant la planète terre

 

 

Livres premières lectures

Dans cet article, je ne parlerai pas de manuels ou de méthode de lecture (cela sera le sujet d’un autre article)
Je vais donc seulement énumérer quelques beaux livres simples et faciles à lire,.

la collection Premières lectures Montessori , les histoires de  Liv et Emy:
Avis perso: jolies et douces illustrations dans un style plutôt réaliste. Texte clair, écrit gros caractères raffinés et en cursive . De plus cela est une lecture dite « phonétique » où des sons se répètent mais se différencient. Ces livres paraissent davantage s’adresser aux filles, entre le style de dessin très doux , les personnages principaux sont des filles, des robes etc ). Il est donc probable que cela plaise bien aux filles. Des petites histoires de deux soeurs et de leurs parents et environnement. Un peu plus les idées d’écivités en fin de livre, toujour décrites en cusrives!  Très bon investissement
Budget: environ 6euros l’unité neuf

La collection Balthazar premiers livres à lire seul
Notre avis: une lecture dite « phonétique » où des sons se répètent mais se différencient. les sont dessins colorés, le texte en cursive. peut être davantage au garçon ( Balthazar étant le personnage principal est un garçon). Le style est plus orignal quelque peu fantaisiste ,Très bon investissement.
Budget: environ 13 euros les 3 livres

La collection jeux de mots:
Il y a un image à décrire, puis un mini-imagier pour la lecture du vocabulaire en « image mot » en cursive , le titre de chaque chapitre en image-mot également. Le texte est en cursive avec de temps en temps des images (où il faut dire le mot correspondant à deviner où trouver dans le petit imagier vocabulaire de la page adjacente) rend ce livre attractif.
Les thèmes sont plutôt mixtes.Les illustrations sont jolies, très colorées. Très intéressant et plein de découvertes.
Budget: moins de 5euros l’unité, se trouve essentiellement Amazon, ou d’occasion

La collection Boscher lectures/
Avis perso: jolies illustrations un peu plus modernes toutefois. Dommage que cela soit écrit en script plutôt qu’en cursive,. Déplorant également qu’on voit moins la famille unie et moins les beautés de la nature, bien que les histoires restent assez bien.
Budget: 13 euros les 6 livrets

 

La collection « ma bibliothèque montessori » de la librairie des écoles.

Très bien fais. Lecture fluide. les livres s’adressent aux enfants avec des scènes du quotidien. Parfois le personnage principal est un garçon, parfois il s’agit d’une fille.

 

 

Organiser le ménage tout en faisant l’IEF

Ici je ferai juste un petit résumé de comment nous fonctionnons. De comment je m’organise au quotidien pour faire les tâches ménagères tout en faisant l’IEF.

Car il faut le dire, à une époque je me mettais trop la pression : comment va réagir telle ou telle personne si on est pas à 100% dans le programme? (avançant au rythme individuel et avec la pédagogie montessori). Comment ferons nous pour les contrôles pédagogiques pour justifier nos choix? Comment être à l’heure pour le repas de midi (mon époux rentre à la maison le midi et il est mieux que le repas soit prêt afin d’éviter qu’il arrive en retard à son travail. Comment se justifier de nos choix d’éducation bienveillante et communication non-violente en plus de l’école maison? Et toutes ces questions baissait le moral. Bien que j’étais et suis heureuse de mon statut . C’est  à la pression sociale et les questions s’en suivant qui m’avait causé du tord. Jusqu’au…
j’ai lâcher prise!

Lacher prise sur le « qu’en dira t’on », lacher rise sur le fait de justifier nos choix. Lacher prise sur les contrôles et les voir comme une étape à passer sans se mettre du côté ennemi des inspecteurs mais dans le respect (avec une préparation (sujet d’un autre article). Puis enfin lâcher prise sur le trop de ménage pour trouver le bon équilibre. Puis encore lâcher prise sur « suis je à la hauteur pour tout assumer?  » Car je le suis , et j ose le dire.
Et en fait j’assume tout et j’assure tout (comme tant d’autres de femmes au foyer épouse mères et pratiquant l’Instruction en famille), rôle d’épouse, de mère faisant le maternage proximal, gère l’intendance de la maison , et l’instruction des enfants.

Avant de décrire mon organisation, je tiens à préciser qu’on a un temps d’instruction en famille alouer chaque jour. Je prends le temps de materner bébé , de me rendre disponible quand les plus petits ont besoin de moi, et de prendre un temps de jeu pour jouer tout simplement . Cela sera le sujet d’un prochain article : les jeux et jouets pour les homescooleurs. Et je prends du temps pour moi , la aussi cesera plus détaillé dans un prochain article.

 

Au quotidien et pour chaque mois je m appuis sur ce planning trouvé là http://www.beeorganisee.com/mon-planning-des-taches-menageres/

Sauf pour les vitres et le nettoyage d s poignées et portes que je fais toutes les 6 semaines au lieu de 4 , c’est à dire pendant les Vacances.

La cuisine

Tous les matins avant le temps dans la salle d’activités.
La cuisine se fait presque en famille. (le sujet d’un prochain article également)
Je m’explique, c’est bien moi qui fais la grande part de cuisine. Les petits home’s couleurs sont libres de m’aider à leur niveau de capacité et volonté propre à chacun. Soit ils cuisinent un peu avec moi, soit ils font du travail écrit (formel) sur la table de la cuisine.

Je nettoie régulièrement l’évier, ne laisse rien trainer sur le plan de travail que je nettoie au vinaigre blanc deux fois par jour.
Le mercredi: on fait des gaufres, des crêpes, des friandises, du chocolat chaud, des glaces, des crèmes desserts végétales.
Le week-end : en général  je cuisine le samedi matin pour tout le week end, ou on fait des salades à composer, et aussi des repas plus complexes (surtout si on reçoit des invités). Parfois on fait des pique-nique.

Les courses:

On ne va JAMAIS en grande surface.
Une fois par semaine nous allons chercher nos légumes chez le marchand-producteur Bio.
Une fois à deux par semaine courses dans un magasin discount  (ca me prend 20 à 30minutes tout au plus ), on y va pour le bio qui se conserve, les affaires et linge de maison à renouveler, les jeux en bois, parfois des cahiers, des livres, des vêtements oeko-tex à petits prix, les plantes parfois.
Deux fois par mois , on va à l’épicerie bio. (fruits, légumes secs de notre pays, fruits secs, fruits séchées, purées de fruits, purées végétales, et pain d’épice (on n’a pas de four). Je suis végétarienne, le reste de la famille non (c’est un choix qu’on laisse libre) mais consomme peu de protéines animales. (Ca me prend 20 à 30 minutes) .
Une fois à deux par mois: idem articles proches de ceux  lidl (dans un autre magasin discount) qui se complètent).( ca me prend environ 20 à 30 minutes)
Mais on espère avoir notre terrain bientôt: ce qui veut dire (perma-culture, poulailler et peut être meme d’autres animaux).

Taches ménagères:

Certes organisation reste flexible au besoin.

Je précise qu’à chaque fois que j’utilise le lavabo, jessui celui-ci. A chaque fois que je peux j’étais briller le miroir (chiffon micro fibre sans produit).

Le  matin (des lundi mardi jeudi vendredi) 
je passe si besoin un peu le balais mais cela reste rare.

Entre midi et deux ou en  fin d’après midi je passe le balai.

Le mercredi je dépoussière avec un chiffon (sans produit plus écologie et économique). Les petits home’s  couleurs m’aident à nettoyer la salle d’activité. Il y a une éponge toute simple pour la table des petits, plusieurs chiffons, et un nécessaire adapté.
Ci-dessous le nécessaire de ménage que nous avons, il est adapté pour les 3-10.

Toujours le mercredi je passe l’aspirateur.
Toujours le mercredi, je dépoussière les meubles des chambres (avec beaucoup d e coopération volontaire des petits homes’couleurs (je ne force jamais) .
Encore le mercredi je nettoie les sanitaires (ou en plus en semaine si c’est vraiment nécessaire)
Le mercredi je plie seule tout le linge de la semaine pendant qu’on visionne des documentaires tous ensemble  (enregistrés sur notre Kodi (on n’ a pas d’antenne TV)) .

Fabriquer le matériel.

Souvent je fabrique le matériel montessori et les livrets divers ou de chez manuels anciens les après midi en même temps que le temps dans la salle d’activité et aussi les wek end mais pas trop longtemps, car je fabrique l’essentiel et beaucoup plus pendant les vacances, pendant lesquelles je plannifie également.

La samedi je passe l’aspirateur.

Le dimanche:

Repos (avant je faisais un peu de ménage mais j’estime qu’en m’organisant de cette manière je peux faire l’impasse ce jour là! et ça fait du bien!) D’autant plus quil y a toujours d’autres travaux d’intendance comme ranger les courses , mettre à laver les couches on extremis avant d’épuiser le stock, du matériel à fabriquer.

Deux fois par semaine

la serpillière, en fonction des nécessités et cela entre midi et deux ou le soir.

Les rendez-vous:

Nous ne tombons presque pas malade (notre style de vie et de consommation y est peut être pour quelque chose), et on aère tous les jours la maison, on sort au jardin tous les jours (s’il ne pleut pas ou que le climat n’est pas ne alerte!), et on se promène souvent.
Les visites médicales obligatoires:
Je regroupe les rendez vous du suivit médical classique (qui ne général pour les enfants scolarisés à lieu dans l’établissement scolaire). Notre médecin traitant nous connait bien ainsi que le fait qu’on fait l’instruction  en famille et accepte d’assurer ces visites médicales ordinaires bien gentillement.
Les yeux:
Un rendez vous une fois par an a l’ophtalmologue le samedi (on regroupe avec une sortie promenade). Pareil lorsqu’il faut faire les lunettes.
Les rendez vous typiquement féminins:
Ben oui en tant que femme il y a parfois des rendez vous gynéco à aller, que ce soit pour un événement particulier ou un suivit de grossesse.
Perso  si c’est nécessaire,  mon époux me seconde   (ils vont ensemble  faire une ballade ou dans un parc ou faire une course etc) pendant que je suis au Rdv.

 

 

Citations pédagogiques

Voici quelques extraits de textes de pédagogues ou de personnes étant impliqué pour favoriser le respect de l’enfant, le droit à l’instruction dans la bienveillance et bienséance de et pour l’enfant.
Extraits non exhaustifs. L’idéal étant de lire, se documenter et s’informer sur l’éducation bienveillante , l’instruction, les recherches, les découvertes et progrès en la matière.
J’ai choisis de classer ces quelques citations par thème, et ai pris soin de mentionner l’auteur et la source.

En bas de la page vous pourrez trouver une liste d’article mentionnant quelques-uns des livres d’où sont extraits ces passages.

Confiance:

« Sans affection, pas de confiance, sans confiance, pas d’éducation. » Don Bosco 1815-1888, prêtre italien qui a voué sa vie à l’éducation des jeunes enfants de milieux défavorisés.

Bonté:

« Pour former le caractère aussi bien que pour enseigner , la bonté doit être le principe dominant: elle est certainement le mobile le plus puissant. On peut certes obtenir des résultats par crainte ou quelque autre moyen; mais pour intéresser l’esprit et former le cœur, aucune influence n’est plus durable que l’affection: elle est la voie la  plus aisée pour atteindre les fins les plus hautes.  »
Pestalozzi (1746-1827), dont le nom, et des résumés de ses travaux sont souvent cité dans des livres de Maria Montessori

« La véritable éducation ne méconnaît pas la valeur des connaissances scientifiques ou littéraires; mais au-dessus du savoir elle met la compétence; au-dessus de la compétence, la bonté; au-dessus des acquisitions intellectuelles, le caractère. Le monde n’a pas tant besoin d’une grande intelligence que d’hommes au noble caractère (grande bonté).
Ellen G. White  (1827-1915) chrétienne américaine ayant milité pour la vie familiale, la santé et l’éducation.

L’amour (dans le respect total):

« Traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce que vous possédez. » Maria Montessori (1870-1952) décalogue de l’éducateur

« Tout le travail qui s’élabore selon les lois de la nature et met en harmonie affleure à la conscience sous forme d’amour. C’est si l’on peut dire, le contrôle du salut et le signe de la santé. » L’amour n’est pas la cause mais l’effet; ainsi les astres reçoivent la lumière d’un astre majeur. C’est l’instinct qui est le moteur , la poussée créatrice de vie,; en réalisant la création, il engendre l »amour; l’amour emplit, par conséquent, la conscience de l’enfant; sa création se fait à travers l’amour.
Cette poussée irrésistible , qui unit l’enfant aux choses pendant les périodes sensibles, est bien l’amour de l’ambiance. Ce n’est pas l’amour au sens où on l’emploi communément pour exprimer un sentiment émotif; mais c’est un amour de l’intelligence qui voit, absorbe et construit en aimant. Ce guide, qui force les enfants à observer, on pourrait le désigner d’une expression dantesque : « l’intelligence de l’amour.
C’est bien une forme de l’amour, cette possibilité qu’à l’enfant d’observer avec une telle minutie, une telle véhémence tout ce qi l’entoure, et d’y découvrir ce qui nous échappe, à nous, qui sommes déjà atteints.  N’est-ce pas un caractère de  l’amour cette sensibilité qui fait voir aux autres ce que d’autres ne voient pas, qui recueille des détails que d’autres n’aperçoivent pas, et qui apprécie des réalité cachées, que seul l’amour fait découvrir? L’intelligence de l’enfant absorbe en aimant et non pas avec indifférence. »
Maria Montessori, texte  tiré du livre « l’enfant »

« Nous devons nous efforcer de mieux comprendre la personnalité de l’enfant. Avant toute chose, le premier devoir de l’éducateur , qu’il s’occupe d’un nouveau-né ou d’un enfant plus âgé, consiste à reconnaître et à respecter la personnalité humaine de cet être nouveau. » Maria Montessori (1870-1952) l’enfant dans la famille.

« Traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce que vous possédez. » Maria Montessori (1870-1952) décalogue de l’éducateur

« On ne peut éduquer par principe, par programme, mais seulement par amour, cet amour dont saint Paul nous dit « Il prend patience, il rend service, il ne jalouse pas, il ne plastronne pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de laid, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il n’entretien aucune rancune, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il trouve sa joie dans la vérité, il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout. (voir La Bible, 1 corinthiens 13 ,47) Don Bosco 1815-1888, prêtre italien qui a voué sa vie à l’éducation des jeunes enfants de milieux défavorisés.

Développement (harmonie du développement et périodes sensibles):

Dieu a donné à l’enfant une nature propre et ce faisant a fixé certaines lois de développement définies tant pour la vie du corps que de  l’âme. Celui qui a don en charge le développement doit obéir à ces lois. Si l’on ne s’y tient pas, l’on s’écarte du principe qui assigne Dieu comme guide à l’enfant; car on a alors perdu le contact avec les lois que Dieu lui-même a établies. » Maria Montessori (1870-1952) livre quinze pédagogues, idées principales et textes choisis

« Si l’enfant n’a pas bu obéir aux directives de sa période sensible, l’occasion d’une conquête naturelle est pardue, perdue à jamais. » Maria Montessori (1870-1952), l’enfant

Ambiance et environnement

« Il ne s’agit pas d’abandonner l’enfant à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il voudra, mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement. Maria Montessori (1870-1952) préface à la pédagogie scientifique

« Le but de l’éducation est très simple, c’est de l’aider (l’enfant) à développer tout ce qu’il porte en lui, et en même temps, à s’adapter à son temps et son milieu ».  » Madeeine Danielou (1880-1952, fondatrice d’une école privée  pour jeunes filles

« Les notes et les classements sont toujours une erreur. «   Celestin Freinet , tiré de la liste des invariant de sa méthode

« Le but de l’éducation n’est pas dans la conformation, mais dans la créativité. » Madeleine Danielou, 188°-1956, fondatrice d’une école privée pour jeunes filles et de la communauté saint françois xavier.

Individualité et autonomie (accompagnement):

« L’individualité de chaque enfant est mise en contact avec la réalité même et, au contact de cette réalité, le raisonnement et l’intuition s’activent, qui conduisent, au-delà de la connaissance, la découverte. L’enfant, dans la joie de raisonner, de suivre son intuition, travail tout seul avec enthousiasme dans cette concentration libre où il ne craint pas d’être interrompu ni critiqué car il sait que son travail est se concentration seront respectés, il réalise ainsi la construction de sa personnalité. » Maria Montessori (1870-1952)

Les punitions et les récompenses:
« Les punitions sont toujours une erreur. Elles sont humiliantes pour tous et n’aboutissent jamais au but recherché. Elles sont tout au plus un pis-aller.  »
Celestin Freinet , tiré de la liste des invariant de sa méthode

« Il ne s’agit pas d’abandonner l’enfant à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il voudra, mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement. Maria Montessori (1870-1952) préface à la pédagogie scientifique

La nature enseigne:

« La nature, pour qui est attentif à ses enseignements, rayonne. Le monde est un livre d’études, la vie est une école. L’harmonie de l’homme avec Dieu et la nature, la puissance universelle des lois divines, les conséquences du péché ne peuvent que marquer l’esprit et le caractère. Voilà les leçons que nos enfants doivent apprendre. Pour les touts-petits, qui ne savent pas encore lire ou ne peuvent aller à l’école, la nature est là,  source inépuisable d’enseignements et de délices. » Ellen G. White  (1827-1915) chrétienne américaine ayant milité pour la vie familiale, la santé et l’éducation.

Rôle de l’éducateur:

« Traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce que vous possédez. » Maria Montessori (1870-1952) décalogue de l’éducateur

« Pour former un nouveau type d’éducateur, celui-ci doit, au lieu de la parole, apprendre le silence, au lieu d’enseigner, observer, au lieu de se revêtir d’une dignité orgueilleuse qui veut paraître infaillible, se revêtir d’humilité. » « Traitez toujours l’enfant avec la plus grande politesse et offrez-lui le meilleur de ce que vous possédez. » Maria Montessori (1870-1952) pédagogie scientifique tome 2

« Nous devons nous efforcer de mieux comprendre la personnalité de l’enfant. Avant toute chose, le premier devoir de l’éducateur , qu’il s’occupe d’un nouveau-né ou d’un enfant plus âgé, consiste à reconnaître et à respecter la personnalité humaine de cet être nouveau. » Maria Montessori (1870-1952) l’enfant dans la famille.

« La préparation à l’éducation est une étude de soi-même, et la préparation d’un être qui se destine à aider la vie implique beaucoup plus qu’une simple préparation intellectuelle, c’est une préparation du caractère et une préparation spirituelle ».  » Maria Montessori (1870-1952) l’esprit absorbant de l’enfant

« L’éducation devient alors concrète, au sens étymologique , concret signifiant littéralement « qui croît avec ». Tout éducateur a le moyen de vérifier au jour le jour sa propre foi et le degré de pureté de sa mission: l’enfant est là qui le renseigne et l’enseigne. » René Voetezl, 1912-1986 petite pédagogie chrétienne pour la fin du XX siècle

Livres sur la méthode Montessori 

livres sur la pensée Montessorienne

livre quinze pédagogues idées principales et textes choisis:

livre « riches enfouies » édité chez Mathurin Cordier

 

 

Livres scientifiques sur le thème des volcans

voici une liste de livres sur le thème des volcans.

Nous avons étudié le thème des montagnes, leurs formation (mouvement des plaques (fracture cassure et plis), érosion, et volcans..) donc cela nous amène peu à peu à étudier un nouveau thème géographique: les volcans.

Premières découvertes, les volcans

Premières découvertes, la terre et le ciel

Mes p’tits docs les volcans

Les forces de la nature
(livre acheté à Lidl

La grade imagerie